Cashback : comment récupérer de l’argent sur ses achats

Le cashback, vous connaissez ? C’est une méthode qui permet à un internaute qui fait ses achats sur le net de gagner de l’argent. Comment ? Découvrez le fonctionnement de ce système mis en place dans les années 70 aux États-Unis.

Présentation

Ce terme anglophone signifie littéralement « remise en argent » et concernait à ses débuts aux offres de remboursement effectués par les banques pour ses clients. En utilisant une carte spéciale pour faire des achats ou régler des factures, le client recevait un remboursement de 1 à 2 % de la somme totale.

Puis, en 1990, la version en ligne du Cashback fait son apparition, en même temps que les e-commerces. Le système est à peu près le même, mais au lieu de la banque, un site spécialisé était mis en place pour offrir les remboursements.

Fonctionnement du cashback moderne

Les plateformes web de cashback étaient en relation avec les boutiques en ligne, les marques et les entreprises. Elles reçoivent des commissions venant de ces derniers, à chaque fois qu’un client passe une commande sur un de ces sites et valide son panier en payant. De son côté, le site cashback va verser une partie de ce pourcentage au client qui est passé par son site.

Pour être éligible au remboursement, l’internaute devra s’inscrire sur le site cashback. Une fois son compte validé, il pourra avoir accès aux différents sites des marchands en ligne qui proposent les cashbacks. Souvent, ces sites sont répertoriés en fonction des thématiques, mais peuvent aussi être trouvés selon les marques.

Vous souhaitez acheter de nouvelles décorations pour votre salon ? Choisissez le site qui propose ces produits sur la plateforme de cashback. De là, rendez-vous en un clic sur le site vendeur qui vous intéresse. Faites vos courses normalement et validez votre commande en renseignement par exemple l’adresse de livraison et la méthode de paiement.

Comment recevoir votre argent ?

Lorsque vous avez fini vos achats, le site cashback va créditer votre compte proportionnellement à la somme dépensée sur le site partenaire. Le montant remboursement n’est pas fixe, mais dépend des paiements réalisés sur les sites e-commerces. Mais généralement, la formule utilisée ne prend pas en compte les frais de commandes et les taxes. Le cashback doit être une remise en argent offert au client. Ils sont cumulés jusqu’à atteindre une somme minimale de retrait. Vous pourrez ensuite user de cet argent pour faire d’autres achats ou le retirer par virement bancaire ou via un portefeuille en ligne tel que PayPal.

Un peu d’argent de poche avec les sondages rémunérés
Source de gains passifs : créer un blog/site de niche